''ADOUNA POTOU NDAA LA…''

Nuit des musee-ATR credit Yann Peucat

"Adouna potou ndaa la ....kou naan diokh sa moroom"

"Le monde est un pot d'eau, vous vous en servez pour boire et ensuite vous le passez à votre voisin pour qu'il en fasse de meme..."

C'est une mise en exergue d'un moment spécifique, il s'agit maintenant de passer le temoin à l'autre , à tous les autres qui sont aussi porteurs de la vision contextualisée qu'ils ont du monde qui nous appartient tous, essentiellement !

Il est de notre responsablité "morale" de ne pas occulter le recours vers un futur plus souriant, parce que porteur d'énergies réellement bénéfique et salvatrices à l'etre humain.

 

 

La "désoccidentalisation" du monde doit commencer par une attitude d'humilité et d'écoute de toutes les autres voix , sagesses, connaissances, civilisations, spiritualités, que les mondialisateurs patentés d'hier et d'aujourd'hui ont arrogamment ignorées jusque là .

Se départir de sa morgue destructrice par décence et obéir à l'invite au silence que nous intime l'urgence de l'heure.

Artistiquement , et , pour ce faire , je propose une installation qui serait "un lieu de commerce humain potentiel et tangible" où on traiterait de l'humain en devenir . La chose pourrait avoir deux allures:

 

 

Proposition A:  

                      - au moins 100 pots (voire plus) en plastique de différentes couleurs , (ceux que l’on voit à foison dans les marchés africains, et qui servent maintenent de pot d’eau à ceux qui utilisent toujours les canaris.) Ils seront accrochés, éparpillés sur la surface des murs de l’espace,  Les couleurs sont importantes, leur vivacité dialogue , préfigure, des lendemains qui pourraient etre meilleurs. Il sera demandé à différentes personnes d’origine et de background différents d’écrire sur une feuille de papier un mot qui symbolise pour eux l’avenir, ensuite de plier la feuille et de la mettre dans un des pots qui tapissent l’espace.  Ils pourront s’ils le veulent etre invités à l’interieur de l’espace intime, derriere le voile, pour défendre leur mot autour d’une séance de thé

 

- une structure légère sphérique faite de toile ou de papier, évocant les formes d'un pot d'eau géant officera au centre de la pièce ( 2 à 3 mètre de diamètre , au moins 2 m de hauteur , elle serait dotée dune porte d'accés à l'interieur du pot ,

- à l'intérieur , tout ce dont on a besoin pour organiser une séance de thé à la sahélienne (Sénégal, Mali, Burkina ) des petits bancs en bois bas , une grosse théière, deux douzaines de verres , un plateau , un table basse et ronde pour faire circuler la communication , du sucre, du thé vert de Chine, de la menthe fraiche, de l'eau en bouteille, et aussi dans un sceau à couvercle, ou une bassine pour laver les verres de thé après usage, une natte , un réchaud à gaz ou bien une autre source de chaleur sécurisée pour faire bouillir la théière

- un enregistreur de son

- une camera vidéo pour saisir le commerce humain autour de la séance de thé "les trois normaux"

- le son et les images seraient utilisés , vues sur un téléviseur qui serait installé quelque part à l'interieur du grand pot .

- si possible un laptop connecté à internet, à partir duquel, tout au long de la biennale ,des gens pourront, si on convient d'un rendez vous, "skyper avec moi"

 

kansi potou nda2

 

kansi potou nda3

 

 kansi potou nda

 Nuit des musee-ATR credit Yann Peucat

Unknown-3

 

 (http://www.lesateliersderennes.fr/edition-2010/kan-si) ,
(http://www.lesateliersderennes.fr/blog/les-actions/kan-si/) 
(http://www.lesateliersderennes.fr/Edition%202010/LPS)
(http://www.lesateliersderennes.fr/blog/)